La Vitamine C


Définition de la Vitamine C

La vitamine C ou acide L-ascorbique est un stéréo-isomère de l’acide ascorbique. Sa formule chimique est C6H8O6, elle possède 8 isomères dont 2 acides iso ascorbiques (forme D et L), la glucuronolactone, et la triformine. La vitamine C est une vitamine hydrosoluble, difficilement soluble dans l’alcool et totalement insoluble dans l’éther ou le chloroforme. La structure chimique de la vitamine C est très proche de celle du glucose, c’est d’ailleurs généralement à partir du glucose qu’est synthétisé la vitamine C. Cette vitamine est très fragile, elle est détruite au contact de l’air (oxydation) ou sous l’exposition à la lumière (rayons ultraviolets). La chaleur augmente aussi ce processus de destruction.

La Vitamines C dans l'Organisme

La vitamine C est absorbée par les muqueuses de la bouche, de l’œsophage, de l’estomac, et de l’intestin. Après absorption, elle passe dans le plasma sanguin, puis est distribuée dans les globules blancs et les tissus. L’acide ascorbique est un cofacteur enzymatique qui intervient dans plus d’une centaine de processus et dans nombres de réactions physiologiques (Hydroxylation). Cette vitamine a de nombreuses actions qui en font une des vitamines les plus importantes pour le corps humain :

  • Elle intervient dans la production d'énergie : La vitamine C sert pour la synthèse de la carnitine, un acide aminé synthétisé à partir de la lysine. Dans cette réaction la vitamine C fait office de donneur d’hydrogène, la carnitine ainsi créée va permettre aux acides gras d’être transporter pour être transformés en énergie.
  • Elle intervient dans la synthèse de la Carnitine : Elle est un élément clé dans la synthèse du collagène, là encore comme donneur d’hydrogènes. Le collagène est important car il compose les tissus conjonctifs du corps humain. Sur ces tissus vont se greffer les minéraux dont le calcium. Cet ensemble forme les os et les dents. Sans carnitine notre corps est fragilisé.
  • Elle agit sur la concentration : Cette vitamine est sollicitée pour la synthèse de la noradrénaline, un neurotransmetteur agissant sur la concentration et l’attention.
  • Elle agit sur nos défenses naturelles : La vitamine C est indispensable aux défenses anti-infectieuses, ces défenses contiennent beaucoup de vitamine C et servent à défendre notre corps en cas d’agression.
  • Elle diminue les allergies : La vitamine C va diminuer le taux d’histamine du corps. C’est l’histamine qui est responsable des réactions allergiques. En diminuant sa concentration, on diminue les effets des allergies.
  • Protège le corps des radicaux libres : Les radicaux libres sont des atomes ou des molécules qui comportent un électron célibataire. Ces éléments instables peuvent endommager les gènes, les vitamines et toutes les molécules qu’ils trouvent. La vitamine C à la capacité de neutraliser ces électrons libres en stabilisant leur charge, les éléments au départ instables vont devenir stables.
  • Participe à la synthèse des acides biliaires : C’est par une réaction d’hydroxylation que la vitamine C convertie le cholestérol en acide biliaire. Cette transformation est principalement utilisée par le corps pour se débarrasser du cholestérol en excès dans l’organisme.
  • Elle détoxifie le corps : L’une des propriétés de la vitamine C est d’éliminer activement les polluants et les résidus de médicaments. Toutes ces substances sont évacuées par les urines.
  • Elle protège le corps contre les métaux toxiques : Certain métaux comme le plomb, le nickel, ou le cadmium sont toxique pour l’organisme. La vitamine C a un effet de protection en diminuant la nocivité de ces métaux.
  • Elle active la vitamine B9 : La vitamine B9 sous sa forme d’origine n’est pas utilisable. La vitamine C va convertir l’acide folique (vitamine B9) en tétrahydrofollate (THF), grâce à une enzyme dérivée de la vitamine B3 (le NADP). Ainsi, la vitamine B9 sous forme THF peut être utilisé par l’organisme, il est biologiquement actif.

La vitamine C est très importante est à de nombreux effets positifs. Cependant elle est déconseillée chez les personnes qui possèdent une surcharge en Fer ou atteintes d’une hémochromatose.

Les Apports recommandés en Vitamine C

Alors que les mammifères peuvent synthétiser cette vitamine dans leur foie ou leurs reins, la majorité des primates, le cochon d’inde ainsi que quelques oiseaux et poissons en sont absolument incapable. Cette impossibilité résulte d’une mutation génétique qui bloque la transformation du glucose en acide ascorbique. Ces différentes espèces incapables de synthétiser la vitamine doivent donc la trouver dans leur alimentation. La vitamine C entre dans le corps essentiellement par l’intestin grêle et est facilement éliminé par les urines. 

Les apports recommandés en vitamine C sont de :

  • 35 mg pour un enfant de 0 à 6 ans
  • 35 à 60 mg de 7 à 13 ans
  • 65 mg pour une adolescentes
  • 75 mg pour un adolescent et pour une femme adulte
  • 90 mg pour un homme adulte
  • 100 mg pour une femme enceinte
  • 120 mg pour une femme qui allaite

Un apport d’au moins 125 mg peut être conseillé pour les fumeurs à cause de la cigarette qui a un effet très néfaste sur leur taux de vitamine C.

Les Carences en Vitamine C

Les carences en vitamine C sont rares et presque inexistantes en Europe. L’alimentation couvre tous les besoins. Cependant même si une réelle carence n’est plus d’actualité, un déficit même faible peut survenir. Un déficit en vitamine C est souvent provoqué par une alimentation déséquilibrée, ou un mode de vie non adapté. Ce déficit a plusieurs conséquences :

  • Fatigue, léthargie
  • Douleurs osseuses et articulaires
  • Anémie
  • Sensibilité aux infections (avec parfois problèmes hémorragiques)
  • Amaigrissement
  • Maux de tête
  • Scorbut (dans un état de carence avancée)

Les fumeurs sont les plus exposés à une carence en vitamine C car la fumée de cigarette inhibe totalement la vitamine C. Cette vitamine est oxydée et détruite par cette fumée nocive.

Plusieurs rumeurs ont classés la vitamine C comme étant nocive pour les femmes enceintes, il n’en est rien. Même une surdose de 2 à 10 g de vitamine C n’a aucun effet sur la fertilité des femmes et n’affecte en aucune mesure le fœtus. La surconsommation de vitamine C ne provoque aucuns troubles du métabolisme, sauf en présence d’une surdose de fer ou de cuivre. Ces alliance fer-vitamine C ou cuivre-vitamine C sont néfaste car crée des radicaux libres en oxydant la vitamine C. Un excès de fer ou de cuivre va donc conduire à la destruction de la vitamine C. 

La Vitamine C et l'Alimentation

La vitamine C se retrouve principalement dans les fruits et les légumes. Plus généralement la plupart des végétaux en contiennent. La vitamine C étant très fragile, les aliments perdent rapidement leur concentration d’origine. Le blanchiment des fruits et légumes fait perdre jusqu’à 95 % de la teneur en vitamine C. Le stockage en lui-même peut être à l’origine d’une perte de 80 % de la vitamine C de départ. La cuisson est fatale pour la vitamine C, les végétaux cuits perdent selon le temps de cuisson entre 60 et 95 % de leur teneur en vitamine C.

Aliments Teneur (mg/100g) Aliments Teneur (mg/100g)
       
Prune de Kakadu 3000 - 5000 Raifort 115
Camu-Camu 2400 - 3000 Kiwi 100
Lycium (Baie de Goji) 2500 Fenouil 95
Cerise d'Acérola 1745 Papaye 80
Baie d'Eglantier 1250 Chou-fleur 75
Argousier 750 Litchi 75
Amla 720 Choux de Bruxelles 70
Coriandre séchée 570 Citron 65
Piments rouges 370 Brocolis 60
Ortie (Urtica Dioica) 330 Orange 55
Goyave 275 Fraise 55
Piments verts 235 Choux 50
Jus de citron/orange 230 Mangue 40
Piments doux 205 Pamplemousse 35
Persil 170 Groseille 35
Cassis 160 Asperges fraîches           30
Jus de pamplemousse      140 Framboise 25
Navet 135 Radis 25
Oseille 125 Pomme de Terre 15
Poivron rouge 120 Cerise 10

Écrire commentaire

Commentaires: 0