La Vitamine B9 (Acide Folique)


Définition & Structure

La vitamine B9 ou acide folique est une vitamine peu hydrosoluble. Sa formule chimique est C19H19N5O6. En raison de sa composition chimique, l’acide folique est également appelé « acide ptéroylmonoglutamique ». Cette molécule existe sous plusieurs formes dans la nature et constitue le groupement des folates. Toutes ces formes ont la même activité biologique chez l’homme, ils sont appelés « polyglutamates ». Il est aussi intervenant dans la synthèse d’acides aminés tels que la méthionine, l’histidine et la sérine.

La Vitamine B9 dans l'Organisme

Les polyglutamates acquièrent leur activité biologique par adjonction de plusieurs atomes d’hydrogènes, ils vont alors donner du Dihydrofolates (DHF) avec 2 hydrogènes, ou bien du Tetrahydofolates (THF) avec 4 hydrogènes. Ils peuvent aussi porter différentes molécules par un atome de carbone. Ainsi, ils peuvent par exemple être greffés d’un méthyl (CH3) et devenir du Méthyl-THF. Cette greffe est également possible avec le méthylène, le formyle, le fomimino, et l’hydroxyméthyle.

 

Les folates et l’acide foliques sont synthétisés par les végétaux et les micro-organismes car ils n’existent pas naturellement, et l’homme n’a pas cette capacité de synthèse. Pour disposer d’acide folique, l’Homme est obligé de l’apporter par l’alimentation. Dans l’alimentation, la vitamine B9 est presque tous le temps (80%) attaché à une protéine, les deux vont être séparées dès leur entrée dans l’estomac. Dans l’intestin, les résidus d’acides glutamiques excédants vont être séparés du groupement ptérine-PABA par les cellules intestinales grâce au zinc. Il ne reste plus que le monoglutamate (ou acide folique) qui est capté par les cellules intestinales.

 

Une fois capté, une partie des folates est méthylé et réduite en méthyltétrahydrofolate (CH3-THF), il passe dans la circulation et est diffusé dans les tissus. L’acide folique quant à lui pénètrera dans le foie par la veine porte. Dans le foie, il sera transformée en CH3-THF et remit en circulation. L’acide folique peut aussi être transformé en polyglutamate dans les tissus périphériques grâce à la vitamine B12. L’action de l’acide folique se fait par rapport à 2 molécules :

 

>> L'action du Tétrahydrofolate (THF) :

  • Le THF va permettre la dégradation de l’histidine (acide aminé) en acide glutamique.
  • Lors de la dégradation de la glycine, le groupement méthylène est transféré sur le THF grâce à l’action de la vitamine B6.
  • Lors de la conversion de la sérine en glycine, le THF joue là aussi le rôle de récupération du groupement méthylène sous l’action de la vitamine B6.

 

>> L'action THF + Radical carboné :

 

  • Avec le radical carboné, le THF peut alors permettre la synthèse de la sérine à partir de la réaction glycine-méthylène.
  • La synthèse de la méthionine est également possible à partir de l’homocystéine. Cette réaction se fait grâce au méthyl-THF et à la vitamine B12. La méthionine servira par la suite à la synthèse de neurotransmetteur vitaux.
  • Elle participe à la synthèse des protéines grâce au formyl-THF.
  • L’une des actions les plus important lié à l’acide folique est la synthèse des bases purique et pyrimidique. Ces bases sont le fondement même de l’ADN et donc du maintien de la division cellulaire.

 

L’acide folique à également d’autres effets positifs sur l’organisme :

  • L’acide folique est très bénéfique pour la croissance des tissus maternels lors de la grossesse
  • La vitamine B9 favorise la diminution des risques de malformations du tube neural du fœtus.
  • Lutte contre la dépression
  • Intervient dans le maintien du fonctionnement normal du système immunitaire.
  • Intervient dans le maintien du métabolisme normal des acides aminés.
  • Aide à prévenir les risques de maladies cardiovasculaires en diminuant le taux d’homocystéine dans le sang.

L’acide folique est une molécule qui a une très grande importance dans le corps humain. Et son importance est amplifiée chez la femme enceinte. Une femme qui désir avoir un enfant doit faire attention à son taux de vitamine B9, car cette vitamine est impliqué dans beaucoup de réaction et va permettre au fœtus de se développer correctement.

 

 

Les Apports Recommandés en Vitamines B9

Les apports en vitamine B9 sont très importants. La synthèse étant impossible pour l’Homme, il est donc obligé de trouver cette vitamine dans l’alimentation. Il pourra la stocker et faire des réserves pour 4 mois. Ces réserves sont principalement concentrées dans le foie, le plasma, et le liquide céphalo-rachidien.Les apports recommandés en vitamine B9 sont de :

  • 100 à 150 µg pour un enfant de 0 à 6 ans
  • 150 à 250 µg pour un enfant de 7 à 13 ans
  • 250 à 300 µg pour un adolescent ou un adulte
  • 400 µg pour une femme allaitante
  • 400 µg pour une femme enceinte

Note : En France, près de la moitié des femmes en âge d’avoir un enfant sont en manque de vitamine B9.

Les Carences en Vitamines B9

Les carences sont surtout remarquées chez les enfants, les adolescents, les femmes enceintes, et les femmes allaitantes. De plus, avec l’âge l’absorption de vitamine B9 devient moins efficace. Une carence basique en vitamine B9 peuvent entraîner une fatigue, de l'irritabilité, des troubles de l'humeur, une baisse de la concentration et de la mémoire, des maux de tête, une inflammation de la langue, des palpitations cardiaques, ou encore une anémie mégaloblastique. 

 

En cas de carence sévère, des effets beaucoup plus graves peuvent survenir tels qu'une perte d’appétit ou/et une perte de poids, des douleurs abdominales, des diarrhées, une altération des muqueuses (cellules malignes), de l'intestin, de l'estomac, du col de l'utérus, et du vagin, voir un avortement spontané dans certain cas.

 

 

Les femmes enceintes ou qui allaitent doivent faire particulièrement attention à leur apports en vitamine B9. Le cas, échéant, il peut leur être conseillée un supplément en acide folique. Mais attention, la supplémentation en vitamine B9 peut être toxique pour les centres nerveux, a moins d’être complétée par une prise de vitamine B1 et de vitamine B6.

 

La vitamine B9 n’est pas toxique (en dehors d'un excès). Une étude a rapporté de légers troubles digestifs et de l’anxiété suite à une prise quotidienne de 15000 µg de vitamine B9 pendant 1 mois, ce qui est largement au-dessus des doses recommandées. De plus, les excès de vitamine B9 sont très rares car le corps répond à un excès d’acide folique par une augmentation des urines afin d’éliminer le surplus. Cependant une réaction allergique est possible et peut conduire à des allergies cutanées et à quelques troubles gastro-intestinaux. 

 

>> Note Importante : Un excès en vitamine B9 combiné à une carence en vitamine B12 peut avoir des conséquences neurologiques graves et irréversibles. En effet, l’excès d’acide folique (B9) peut masquer une carence importante en vitamines B12 et par la même occasion, aggraver les effets dus à cette carence.

 

En ce qui concerne la supplémentation, elle est conseillée aux femmes qui prennent la pilule car elles sont généralement en déficit pour beaucoup de nutriments dont l’acide folique. Après un arrêt de la pilule, il faut plus de 4 mois pour que le taux reviennent à la normal. Une femme qui désir avoir un enfant doit prendre en compte ces paramètres vitaux, car il y a des risques de dysplasies du col de l’utérus, c’est-à-dire des cellules anormales au niveau du col de l’utérus. Les femmes enceintes sont donc aussi directement concerné par les carences en acide folique. Durant la grossesse, la demande du fœtus en folates est très élevé, une carence à cette période peut être catastrophique tant pour le fœtus que pour sa mère. La supplémentation est également conseillée pour les personnes âgés, les enfants, les fumeurs, et les alcooliques. 

La Vitamines B9 dans l'Alimentation

La vitamine B9 est une vitamine très présente dans notre alimentation. Elle se retrouve beaucoup dans les levures, les foies, mais très majoritairement dans les fruits et légumes. Les diverses altérations de températures sont fatale pour la vitamine B9. Durant la cuisson, 80% de la vitamine B9 d’un légume est détruite. Un fruit même laissé à température ambiante perdra au moins 50% de sa vitamine B9 en 3 jours. Et il en est de même pour la congélation, la déshydratation, ou la mise en conserve qui élimine 40% de l’acide folique des fruits et légume. Quant au lait, la pasteurisation détruit 80% de l’acide folique par rapport à du lait frais.


Commentaires: 0