La Vitamine B12 (Cobalamine)


Définition & Structure

La vitamine B12 ou Cobalamine est une vitamine hydrosoluble, mais elle est également soluble dans les alcools. C’est la plus grande et la plus complexe des vitamines. Sa formule  chimique est C72H100CoN18O17P.

 

Son nom chimique vient du fait qu’elle possède un atome de Cobalt dans sa structure chimique. On peut aussi noter la présence d’un Phosphore et d’un radical chimique. La vitamine B12 possède un isomère : la Cobamamide ou Adénosylcobalamine qui est une des formes de la vitamine B12. Cette molécule se présente sous forme de cristaux rouges, c’est le cobalt que donne cette couleur rouge particulière. Elle n’est pas affectée par la chaleur, sauf en milieu acide ou basique. Elle est assez sensible à la lumière, et très sensible aux métaux lourds ainsi qu’au fort agent oxydants ou réducteurs.

 

Elle a une grande implication dans la synthèse de l’ADN et de l’ARN, des protéines et de la myéline. Cette vitamine est indispensable au corps humain.

La Vitamine B12 dans l'Organisme

La vitamine B12 est apportée à l’organisme par les protéines animales. Cette vitamine est synthétisée dans le tube digestif des herbivores, des ovins, et des bovins. L’Homme est lui aussi capable de créer de la cobalamine, mais en très faible quantité, cet apport est donc très marginal. Dans l’alimentation, la vitamine B12 est liée à un complexe protéique. Pour être utilisé, il faut d’abord la séparer de ce complexe protéique, et ce sont les sucs gastriques de l’estomac qui vont se charger en partie de ce travail. Une fois passé l’estomac, le travail de séparation continue dans l’intestin, là, c’est la pepsine qui va continuer la séparation. La vitamine ainsi libéré va être prise en charge par le facteur Intrinsèque (FI) qui lui sert de transport jusqu’à l’intestin grêle. Le couple B12-FI va alors être capté par les récepteurs spéciaux de l’intestin, puis la vitamine sera absorbée seule par la muqueuse intestinale. Dans les cellules intestinales, elle sera transféré à une autre protéine de transport qui la conduira jusqu’au foie via le sang. Elle sera alors mise en réserve dans le foie. Dans le foie, les réserves de vitamine B12 sont de 2 à 5 mg.

 

Une fois dans l’organisme, la vitamine B12 est transformée en une forme biologiquement active si l’alimentation ne l’apporte pas sous cette forme. Ses formes actives sont la méthyl-B12 et l’adénosylcobalamine. Ils ont tous deux des actions différentes dans le corps et répondent à des besoins divers.

 

>> Action du Méthyl-B12 :

  • Sert de transporteur de méthyle. Le transport de ce groupement est utilisé par l’organisme pour effectuer de nombreuses réactions chimiques. Ils sont à destination de l’ADN, de phospholipides, ou de cofacteur d’enzyme.
  • Sans son groupement méthyle, cette vitamine peut récupérer le MTF (un dérivé de l’acide folique). Elle peut transformer ce dérivé en homocystéine, un acide aminé. C’est grâce au méthyl-B12 que l’homocystéine va pouvoir être transformé en méthionine.
  • La méthionine synthétisée à partir du méthyl-B12 assure la synthèse de la choline. Cet acide aminé est impliqué dans le bon fonctionnement du foie et du système nerveux.
  • La méthionine synthétisée à partir du méthyl-B12 sert également à la synthèse de la sérotonine, c’est un neurotransmetteur impliqué dans la gestion de l’humeur.
  • La vitamine B12 sans son groupement méthyle peut récupérer le groupement méthyle du MTF et le transformer en THF (tétrahydrofolate). Cette transformation permet aux cellules de se procurer de l’ADN et donc par extrapolation elle permet la création de globules rouges.

 

>> Action de l'Adénosylcobalamine :

 

  • Cette forme est utilisée pour activer la méthylmalonyl CoA mutase, une enzyme permettant la dégradation de certain acides aminées (Thréonine, Isoleucine, Leucine) et certains acides gras. Cette dégradation donne du méthylmalonyl CoA puis du succinyl-CoA. C’est ce dernier qui intervient dans le cycle de Krebs pour fournir de l’énergie.
  • La transformation du méthymalonyl-CoA est importante car en s’accumulant il prend la place du malonyl-CoA. Le malonyl-CoA est utilisé pour remplacer la myéline, une gaine protectrice qui entoure les fibres nerveuses. En outre, la démyélinisation conduit à des perturbations des désordres nerveux et à des perturbations de la transmission nerveuse.

Les Apports Recommandées en Vitamine B12

Même si au départ, les apports ont été fixés à 1 µg par jour pour un adulte, on a rapidement constaté qu’ils étaient insuffisants. Les apports recommandés en vitamine (par jour) sont de :

  • 2 µg pour un enfant de 3 à 13 ans.
  • 3 µg pour les adolescents, les adultes, et les personnes âgés.
  • 4 µg pour une femme enceinte ou pour une femme qui allaite.

Note Importante : Il est conseiller aux végétariens d’avoir recours à une supplémentation en vitamine B12, car leur alimentation spécifique peut dans certain cas ne pas leur apporter la dose requis journalière.

Les Carences en Vitamines B12

Les réserves en vitamine B12 sont importantes dans l’organisme et les carences sont rare car la vitamine est présente dans les viandes, les poissons, et les œufs, des aliments très consommés.  Les carences ne vont donc être visibles qu’après plusieurs mois, voire plusieurs années. Un déficit en vitamine B12 peut provoquer :

  • Fatigue (faiblesse, essoufflement)
  • Perte de l’appétit et perte de poids
  • Palpitations cardiaques
  • Trouble de l’humeur
  • Anémie
  • Nausées
  • Problème digestif (constipation, flatulences)
  • Engourdissement des membres, trouble de la marche
  • Perte de la mémoire
  • Démence

En règle générale, cette carence vient du fait que l’organisme à des difficultés à absorber la vitamine. Dans l’alimentation la vitamine B12 est liée à des protéines. Elle va s’en séparer sous l’action de l’acidité des sucs gastriques et des enzymes. Une fois détaché, la vitamine va se lier à un facteur intrinsèque sécrété par l’estomac, et pouvoir passer dans le sang. L’absorption de la vitamine B12 est diminuée si l’une des étapes est manquante ou ralentie.

 

Les femmes enceintes, allaitante ou qui désirent avoir un enfant doivent faire attention à leur taux de vitamine B12 (comme c’est le cas pour la vitamine B9 et la vitamine B6). Un déficit peut avoir de graves conséquences comme l’infertilité, un risque de malformation du tube neural du fœtus. Par ailleurs, les sidéens, les personnes âgées, les végétariens, et les végétaliens sont eux aussi concerné par un manque de vitamine B12, une supplémentation peut leur être conseillée.

 

La vitamine B12 n’est pas toxique, même à des doses 30 000 fois supérieures à la normal, elle n’entraîne aucun trouble. Cependant les allergies à la vitamine B12 existent et entraînent des malaises, des maux de tête, des nausées, et des irritations de la peau.

La Vitamines B12 dans l'Alimentation

Nous ne pouvons pas synthétiser directement la vitamine B12, seul les micro-organismes peuvent le faire, et celle de l’intestin n’en produisent que très peu, il faut donc compter sur l’alimentation. Les viandes et les poissons sont la seule source de vitamine B12 capable de combler nos besoins quotidiens. C’est pour cette raison que les végétariens doivent se complémenter en cette vitamine.

Aliments Teneur (µg/100g) Aliments Teneur (µg/100g)
       
Foie de bœuf 110 µg Huîtres  15 µg
Foie de mouton 65 µg Maquereau 12 µg
Foie de veau 60 µg Morue séchée 10 µg
Rognons de boeuf 35 µg Crabe 10 µg
Rognons de veau 30 µg Sardine 10 µg
Foie de volaille 20 µg Saumon 7 µg
Pieuvre 20 µg Cervelle 6 µg
Rognons de porc 15 µg Thon 4 µg
Hareng 15 µg Porc 3 µg
Commentaires: 0