Aloe Avenir

Aloe Avenir

Le Triclosan

Définition du Triclosan

475px-Triclosan.jpgLe Triclosan est un composé chimique de formule C12H7Cl3O2 que l’on trouve sous la forme d’une poudre blanche cristalline. C’est un biocide utilisé comme antibactérien et antifongique à large spectre pour la conservation de certains produits cosmétiques et produits d’hygiène. Il est aussi utilisé pour la conservation du cuir, du caoutchouc, du papier, du plastique, et du textile pour prévenir la prolifération des moisissures, des champignons, et des bactéries indésirables.  

 

 

Effets du Triclosan et Réalité

Le Triclosan est sujet à polémique et à débat car il lui a été reproché plusieurs méfaits, il serait :

  • Un perturbateur endocrinien
  • Un perturbateur cardiaque
  • Un facteur de résistance des bactéries

 

Le Triclosan, comme beaucoup de substance est possiblement lié à un dérèglement des hormones endocriniennes, et plus précisément les œstrogènes. Ce dérèglement surviendrait à partir d’une certaine concentration. Cependant, l’Homme est en permanence en contact avec une substance perturbatrice tel que les phénols, les perchlorures, le tabac, les dioxines, le mercure, le plomb, le chrome, le manganèse. A ce jour, aucune étude n’a démontré à quelle concentration précise, le Triclosan était nocif, ni même s’il est vraiment nocif. Il est va de même pour ce qui est de la perturbation du rythme cardiaque, la seule menace sérieuse concerne les personnes déjà atteintes d’un trouble cardiaque. En revanche, pour ce qui est de l’augmentation de la résistance des bactéries aux antibiotiques, cette dernière est avéré sur certaines bactéries, mais aucun effet de ce type n’a était relevé en dehors des expériences mené en laboratoire. De plus, le Triclosan est bioaccumulatif, c’est-à-dire, qu’il va s’accumuler dans l’organisme. C’est son accumulation qui le rendrait toxique.

 

Substituts du Triclosan

Dans les déodorants le Triclosan est utilisé comme conservateur biocide antimicrobien, des substituts sont utilisés tel que :

  • Zinc Phenolsulfonate
  • Chloroxylénol
  • Bromure de Cétrimonium

Certain déodorants utilisent l’argent comme substitut au Triclosan. Dans les dentifrices et les bains de bouche, le Triclosan est utilisé, mais on trouve des substituts comme le Chlorure de Benzéthonium, et la Chlorexidine. Dans d’autres produits d’hygiène, il est possible de trouver du Péroxyle de Benzoyle comme substitut. Des alternatives de substituants naturelles sont en recherche active, et pour l’instant l’Acide Lactique est mis en avant pour ses effets antimicrobiens.

 

Présence du Triclosan dans l’Environnement

Il n’existe pas de source naturelle de Triclosan, sa présence dans l’environnement est dût à l’activité humaine :

  • Dans l’atmosphère : Il n’y a pas de rejet de Triclosan dans l’atmosphère.
  • Dans l’eau : Il existe un rejet de Triclosan dans l’eau dans des concentrations de 0,1 à 1 µg/l sur 30% à 70% des échantillons contrôlés. Il apparait de manière hypothétique que ces rejets étaient majoritairement dût à l’utilisation de ce composé dans les produits d’hygiènes.
  • Dans les sols : La pollution des sols apparait dans au moins 30% des échantillons à des doses de 10 à 100 mg/kg. Le Triclosan n’apparait comme constituant d’accidents environnementaux dans aucun rapport (base ARIA).

 

Dégradation du Triclosan

  • Dans l’atmosphère : le Triclosan est dégradé par l’action de la lumière (photodégradation) et forme des chlorophénols.
  • Dans l’eau : Le Triclosan est résistant aux acides et aux bases, et il ne se volatilise pas à partir de la surface de l’eau. Il se dégrade en surface de l’eau par l’action de la lumière ou par photolyse direct. Sa biodégradation est de 21 à 91 jours suivant les conditions environnementales.
  • Dans les sols : Il a une faible mobilité et ne se volatilise pas. Il apparait sous forme neutre ou anionique.

 

Législation 

Dans l’UE, le Triclosan ne peut pas être utilisé en additif comme conservateur dans l’alimentation, il ne peut pas non plus être utilisé dans la conception de matière destiné à être en contact avec de l’alimentaire (Directive 95/2/CE, EU 2010/11).

Depuis le 1er Novembre 2011, il est interdit de l’utiliser dans la production de biocide à l’usage vétérinaire. L’interdiction générale étant effective à partir du 1er Mai 2012. Le règlement (CE) 1831/2004 du Parlement et du Conseil interdit également son utilisation comme additif dans l’alimentation vétérinaire.

Concernant les produits cosmétiques et les produits d’hygiène, la directive du 30 Novembre 2009 (Règlement N° 1223/2009) relative à la mise sur le marché de produits à l’usage cosmétique ou d’hygiène doivent garantir la sureté de la santé. Elle limite l’utilisation du Triclosan en tant que conservateur à une concentration maximale de

  • 0,3% pour les produits de manucure, déodorant, dentifrice, savons pour les mains, gel douches, et produits anticernes.
  • 0,2% pour les bains de bouche
  • 0%, interdiction pour les sprays.

 

Info : Le Triclosan n’a pas été reconnu comme micropolluant ou comme substance dangereuse. Il n’est pas cité dans la liste des « perturbateurs endocriniens ».  


17/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 253 autres membres